jeudi 14 juillet 2016

Dossier X1509 - Opération BARGUZIN - Partie 9 er dernière partie


Episode 11: Opération Barguzin


Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence


Partie 9: Epilogue




Résumé de la partie précédente : Peter KINGHORSE, l'espion anglais a fait un résumé sur le programme BARGUZIN russe. Il a aussi aidé Alexande AVEN à s'enfuir. 
La suite et fin de cet épisode, c'est maintenant...


Le lendemain matin, DPSD, 08h42



Général DUPONT MARTIN : « Notre contact Piotr Kurlof a été arrêté par les hommes du président du Donbass… Mais vous avez eu de la chance que votre homologue britannique 
ait été présent là-bas pour vous extraire de cette zone… »

Alexandre AVEN : « En effet… Et pour ce qui est du missile balistique russe ??? »



Général DUPONT MARTIN : « Et bien, c’était pour nous montrer leur capacité à envoyer un missile de n’importe où … Celui-ci a été envoyé vers la Russie et a survolé plus de 8.000 kilomètres avant de s’écraser dans la mer de Béring à 100 kilomètres au sud de Beringovski … Il a explosé sur un terrain d'essai militaire russe, mais avec une charge classique... Pas d'explosion nucléaire !!!»



Général DUPONT MARTIN : « Montons dans la salle de Réunion ! »



Ce qui suit est tiré de revues professionnellescomme DSI (Lien en cliquant ici
ou Diplomatie (Lien en cliquant ici)
ou d'information comme "Courrier International"

Général DUPONT MARTIN : « Les russes ne supportent pas que l’Ukraine se soit rapprochée de l’Europe, mais comme ils n’ont pas les moyens  d’opérations majeures comme l’occupation d’un territoire, aussi grand que l’Ukraine, ils nous ont montré en quoi ils sont forts »



Général DUPONT MARTIN : «  L’annexion d’une région, la Crimée, avec un déploiement militaires impressionnant. Des troupes d’élite déployables rapidement comme elle l’a montré en Syrie et la possession de moyens de frappes nucléaires… »



Général DUPONT MARTIN : « Les incursions de bombardiers stratégiques TU 95 russes dans le nord de l’Europe et au dessus de la Manche en janvier 2015 où nous avions envoyé un Rafale pour l’escorter hors de notre zone traduisent la nouvelle posture du Kremlin, même si ces appareils ne violent pas le droit international et ne transportent normalement pas d’armes nucléaires. »



Général DUPONT MARTIN : « Le président russe est un opportuniste qui fait le bilan coûts/avantages à chaque étape, et montre sa facilité à être encore maitre du jeu de l’échiquier diplomatique mondial et d’être un interlocuteur privilégié dans les crises présentes et à venir… »



Serment de Boris Eltsine en 1991

Général DUPONT MARTIN : « La Russie veut apparaître à nouveau comme un acteur incontournable sur la scène internationale. Affaiblie après la chute de l’Empire Soviétique et la présidence de Boris Eltsine, son successeur veut redonner, à la Russie, la totalité de sa grandeur passée. »



Rencontre de Vladimir POUTINE avec Bachar El ASSAD, le 21/10/2015

Général DUPONT MARTIN : « Sa lecture sur le Proche et Moyen Orient est différente de celui occidentale : Pour elle, c’est un défi régional qui concerne à la fois la lutte contre le terrorisme et le phénomène des « Printemps Arabes ». 



Clan de rebelles islamiques en Afghanistan

Général DUPONT MARTIN : « Elle a été la première à dénoncer l’émergence d’une menace terroristes liée à la montée de l’intégrisme islamiste avec ses guerres en Afghanistan dans les années 80. La prise des talibans de Kaboul en Afghanistan en 1996 a montré un raisonnement nouveau de volonté de prise étatique 
de mouvements intégristes islamistes … »



Rue de Grosny en Tchétchénie en 2000

Général DUPONT MARTIN : « Son combat en Tchétchénie en 1999 sera aussi au nom de la lutte contre le terrorisme islamiste… »



Rencontre de Vladimir POUTINE en Iran avec des dignitaires iranien en 2013

Général DUPONT MARTIN : « De plus la Russie est le seul pays à posséder des ambassades dans tous les pays en crise : en Lybie avec 2 consulats , un à Tripoli et un à Benghazi, à Damas, où la France n’a plus d’ambassade et en Iran, où là , ce sont les américains qui n’ont plus d’ambassade… Elle reste ainsi un interlocuteur incontournable dans la gestion des crises…»



Défilé militaire chinois de 2016 à Pékin

Général DUPONT MARTIN : « Est ce que les russes redéployent ce genre de moyens pour montrer qu’ils ont la capacité de tirer des missiles conventionnelles (sans charges nucléaires mais avec des explosifs classiques) comme le font les chinois dans leur dissuasion ? »



Missile balistique chinois DF 31A

Général DUPONT MARTIN : « En effet les chinois ont l’art de créer la confusion avec leur politique de forces de missiles stratégiques en entretenant volontairement sur la nature conventionnelle ou nucléaire d’une frappe qui a pour effet de saper les logiques stratégiques américaines : ainsi il faut attendre que le missile ait atteint sa cible pour être certain du type de charge embarquée !!! »



Général DUPONT MARTIN : « Par contre, cette volonté de créer cette incertitude avec leur armement nucléaire russe s’est rajouté avec ce nouveau système « Status 6 », dévoilé par le ministère de la Défense russe, le 09 novembre 2015, sur une torpille lancée par un sous marin, 27 fois plus grosse qu’une torpille ordinaire (donc la création de nouveaux sous marins permettant de les tirer...), et permettrait de frapper des villes côtières, lancée à 5.400 nautiques et jusqu’à une profondeur de 1.000 mètres… »



Général DUPONT MARTIN : « Les manières russes sont extrêmes, violentes et toujours surprenantes pour nous les occidentaux. Il faut que nous suivions ceci avec attention… »



Retour à la fiction
Au même moment au KREMLIN, à Moscou, Russie



Général Youri ANTONOV :  « Vous avez fait bon voyage Colonel MOROZOV ? »

Colonel Grichka MOROZOV du GRU : « Da Général. »



Général Youri ANTONOV :  « Tout a marché  à merveille Colonel …. Le président vous remercie… »



Général Youri ANTONOV :  « Notre agent double, Piotr Kurlof,  ici présent, a parfaitement fait son travail. Les occidentaux ont pu voir de quoi la Russie est capable… »



Colonel Grichka MOROZOV du GRU : « Oui. Le Retour de la Grande Russie sur l’échiquier mondial est en marche !!! »

Fin de cet épisode


Découvrez l'épisode suivant:





Autres séries au 1/87


GSG9 Unité Spéciale
Découvrez ce commando de la police allemande
avec leurs nombreuses missions

> > > >  Lien en cliquant ici  < < < <




Les aventures d'un routier sur les routes du monde
Lien en cliquant ici



Les aventures de 2 enquêteurs au 1/87
  


Globetrotter

Des reportages réelles en photos au 1/87



  

Medevac - Eva San

Extreme medics - les médecins de l'extrême

Les aventures de médecins militaires


    





Des poursuites au 1/87 inspirées de la série Alerte Cobra / Alarm für Cobra 11

Lien sur ces poursuites en cliquant ici

















La suite demain
to be continued tomorrow
Folgen Morgen

Para seguir mañana




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire