mardi 9 mai 2017

Dossier X1705 - Judas - Partie 4


 

Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence



Episode 13 : Judas

Partie 4: Interrogatoire





Résumé de la partie précédente : Richard CARTILON, le frère du jeune militaire français Paul CARTILON, a été arrêté en Allemagne, dans les milieux islamistes. La DRSD (Direction du Renseignement et de la Sécurité de la Défense Nationale Française) découvre que ce soldat a commandé de nombreuses munitions pour lui, car il est tireur amateur. La DRSD décide d’envoyer leur agent Alexandre AVEN pour l’interroger. Ce jeune soldat, qui devait être en exercice sur un terrain militaire, a été consigné dans une salle sous la surveillance d’un sergent, quand celui-ci découvre à la télé l’arrestation de son frère.
La suite, c’est tout de suite…



10h34




Copilote de l’hélicoptère : « Nous arrivons en vue du CENZUB… »




Copilote de l’hélicoptère : « Nous allons atterrir… »




Copilote de l’hélicoptère : « Roulage … »




Copilote de l’hélicoptère : « Vous pouvez descendre !!! »




Commandant DUMONT : « Ce doit être l’officier de Paris qui est venu pour interroger le soldat consigné… Et il est escorté de membres en armes… »




Alexandre AVEN : « Bonjour je suis le capitaine Alexandre AVEN, du DRSD et voici le commandant JEANZAC du GIGN et son équipe… »

Commandant DUMONT : « Je suis le commandant DUMONT et je dirige ce CENZUB. J’ai été prévenu de votre arrivée. Nous avons consigné le soldat CARTILON. »




Alexandre AVEN : « Et où est il ? »

Commandant DUMONT : « Dans le bâtiment administratif sous la surveillance d’un de mes sergents. Suivez moi ! »




Commandant DUMONT : « Rien de grave ? »

Alexandre AVEN : « Nous avons des interrogations à son sujet. Son frère a été arrêté en Allemagne et nous voudrions lui poser des questions… »




Commandant DUMONT : « C’est ici… Mais où sont-ils ?  »

Alexandre AVEN : « Là !!! »




Commandant DUMONT : « Mais ??? »

Commandant Yves JEANZAC : « Cet homme est mort. Il a la nuque brisé !!! »

Alexandre AVEN : « Et où est CARTILON ??? »




Sortant du baraquement…

Alexandre AVEN : « Il faut le retrouver immédiatement… »




Commandant DUMONT : « Mais quels sont vos soupçons au sujet de ce soldat ??? »

Alexandre AVEN : « Nous n’en sommes pas sûr mais nous le soupçonnons de faire partie d’une cellule islamiste… Et le fait de voir cet homme mort voudrait dire qu’il a décidé de passer à l’acte… Il a peut être sur lui plus de 1.000 balles»




Commandant DUMONT : « Comment ça 1.000 balles ? Ici nous nous entrainons avec des balles à blanc, des capteurs de tirs et des pointeurs lasers. Et si il voulait tirer sur ses camarades ??? »




Commandant DUMONT : « Comment se déroule l’exercice lieutenant ? Rien de suspect ? »

Lieutenant HERMANT : « Tout va bien. Ils progressent dans la ville. Ils vont bientôt arriver dans le centre… »




L’un des 2 instructeurs qui arrivent : « Nous avons vu un véhicule partir il y a 2 minutes avec à son bord un des soldats qui est arrivé ce matin… »




Alexandre AVEN : « C’est certainement lui. Et si il est armé de vraies balles, ils risquent de faire une hécatombe lors de l’exercice !!! Prévenez les officiers d'arrêter l’exercice, de se mettre à l’abri et de se méfier de tout homme seul en général et de Paul CARTILON en particulier ! »

Commandant DUMONT : « Mais qu’allez vous faire ? »




Commandant Yves JEANZAC : « Nous allons le rechercher avec cet engin ! »






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire