jeudi 1 juin 2017

Dossier X1706: Mathilde - Partie 5




Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence



Episode 14: Mathilde




Partie 5: Le manoir du Clos Ami


Résumé de la partie précédente : La traductrice a été retrouvée morte dans une usine abandonnée. Elle a été torturée mais a réussi à écrire sur un mur discrètement un message en lettres de sang. Elle indique qu’elle a tout dit de ce qui s’était dit durant la rencontre avec la chancelière allemande, dont le lieu de vacances du Président sortant de la République Française qui se trouve en Corrèze. 
Alexandre AVEN est envoyé sur place pour constater de la sécurité du site…

Treignac en Corrèze, même jour, 16h31



Gendarmerie de Treignac



Alexandre AVEN : « Alors, il faut que je rencontre le major Carré… »



Alexandre AVEN : « Bonjour, je suis Alexandre AVEN du DRSD. Je viens voir le niveau de sécurité de la résidence où le président passe ses vacances… »

Major Carré, commandant la Brigade de Treignac : « Bonjour, Major Carré. Nous avons reçu vos informations sur un risque possible sur le président. Celui-ci ne veut pas trop de forces de l’ordre autour de sa résidence. Il veut une totale discrétion. En effet, il est avec sa nouvelle compagne… »



Major Carré : « On va prendre votre voiture pour plus de discrétion. C’est tout près d’ici… »



Major Carré : « Je vais vous montrer tout le dispositif qui est en place… »



Quelques instants plus tard



Major Carré : « Nous voici arrivé devant la propriété… »



Major Carré : « C’est le Manoir du Clos ami. »



Major Carré : « Il date de la fin du 19ème siècle. Le propriétaire fait l’élevage de chevaux de course…»



Major Carré : « 4 gendarmes du PSIG d’Egletons sont présents ici à l’entrée »

>>> Cliquez ici <<<



Major Carré : « 2 autres patrouillent le long du mur d’enceinte. »



Major Carré : « Nous voici devant le manoir. 4 gardes du corps sont ici et sont en garde permanente du président, dont ces 2 qui sont là... »



Major Carré : « Le personnel qui travaille ici est connu. Il y a aussi une autre entrée gardée par 2 autres gendarmes mobiles. »



Alexandre AVEN : « On peut aller voir? »

Major Carré : « Oui. On va y aller à pied. »



Major Carré : « Comme vous le voyez, cela fait 12 personnes pour protéger la propriété. De plus, des patrouilles dynamiques sont aux alentours. Ce qui fait une vingtaine d’hommes 
prêts à intervenir… »

Alexandre AVEN : « C’est très tranquille ici… »



Major Carré : « Oui. Nous sommes dans le Parc Naturel des mille vaches en Limousin. C’est très calme… Nous y voici… »

Alexandre AVEN : « Il n’y a personne… »



Alexandre AVEN : « La grille est fermée à clé, mais je vois 2 véhicules derrière la grille… »



Major Carré : « C’est étonnant qu’il n’y ait pas de gendarme. Retournons voir les autres gardes ! »



Major Carré : « Vous savez où se trouvent les 2 gendarmes qui doivent être à la grille ouest ? »

Jacques, garde du corps : « Non. Aucune idée. Peut être que vos collègues à l’entrée le savent… »



Major Carré : « Les 2 gendarmes mobiles qui devaient garder le portail ouest ne sont pas à côté de leur fourgon. Vous savez où ils sont ? »



Samuel, Adjudant du PSIG : « Non, et c’est surprenant. On est en contact radio normalement. Je vais les appeler : Porte centrale à porte ouest, vous me recevez ? »







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire