mercredi 2 septembre 2015

Dossier X1507 - Opération Fennec - Suite de la partie 4



Cet épisode est dédié à tous nos soldats français qui luttent
et qui sont tombés pour la FRANCE
pour défendre notre liberté et nos valeurs
Ne les oublions pas





Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence



Episode 7 :  Opération Fennec



>>> en cliquant ici <<<


Suite de la Partie 4


11h00, Base de Tessalit





Commandant NECKAL : «  Nous voici arrivés…. »





Alexandre AVEN : « Il ya quelques hélicoptères… »

Commandant NECKAL : «  Oui c’est une base qui permet d’envoyer rapidement des effectifs sur cette partie sensible de notre dispositif… »





Lieutenant CAPRIL : " Bonjour je suis le lieutenant Capril. Je pars avec mon unité pour une mission "Recherche et destruction de caches d'armes" dans le secteur. Vous devez nous accompagner, je crois ?"






Commandant NECKAL : «  En effet, nous inspectons la sécurité des effectifs et leurs missions...»







Lieutenant CAPRIL : " Nous partons dans 2 heures..."

Commandant NECKAL : « OK. A tout à l'heure »





1 heure plus tard

Commandant NECKAL : « Et c'est reparti... »







Alexandre AVEN : « On roule beaucoup....»






Commandant NECKAL : « Il faut occuper le terrain et être visible. Ne faire que des passages d'avions de chasse et d'hélicoptères ne nous permettent pas d'être en contact avec la population et d'avoir du renseignement essentiel dans ce genre de missions...»





2 heures plus tard,

Commandant NECKAL : « Les terroristes n’ont pas totalement disparu de cette région. Nous combattons des groupes beaucoup plus réduits d’une dizaine d’hommes. Leurs chefs utilisent des éclaireurs en motos, plus discrets que les pick-up, et évitent de téléphoner de peur d’être repéré par les moyens d ‘écoutes américains et français »







Commandant NECKAL : « Pour compliquer leur mouvement, nous plaçons, avec les forces locales, des postes d’observation provisoires, jamais au même endroit… Tiens, on s'arrête....»






Commandant NECKAL : « Pourquoi s’arrête-t-on ? »

Lieutenant CAPRIL : « Nous avons trouvé il y a 2 mois une cache de bidons d’essence et de caisses de vivres »





Lieutenant CAPRIL : « Nous revenons de temps en temps sur les coordonnées GPS de ces caches que nous avions découvertes et sondons le sol avec des détecteurs de métaux.... »






Lieutenant CAPRIL : « Mes hommes ont trouvé quelque chose… »





Alexandre AVEN : « Des bidons d’essence ?»

Lieutenant CAPRIL : « Oui, ainsi que des caisses de vivres…  Cela montre bien que ce point de passage est important pour eux…»





Soldat : « Lieutenant, LIEUTENANT !!! »





Soldat : « On vient de détecter une masse très importante… »

Lieutenant CAPRIL : « Déterrez là !!! » 












1 commentaire: